Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Communiqué de presse - Rien n’est jamais écrit à l’avance

14 novembre 2016 - Tribune d'Emmanuel Macron suite à l'élection de Donald Trump.

Le peuple américain a voté et élu Donald Trump à la présidence des Etats-Unis d’Amérique. En tant qu’alliés historiques de ce grand pays, nous devons le saluer et le féliciter.

Cette élection montre que rien n’est jamais écrit à l’avance. Il faut toujours écouter ce que le peuple a à dire et non ce qu’on aimerait qu’il dise.

Cette élection me parait être l’expression d’un rejet du système profond, et sous-estimé. Le même qui a conduit nos amis britanniques à décider de sortir de l’Union Européenne il y a quelques mois. Le même que j’entends depuis deux ans que je me suis engagé publiquement sur la scène politique. Ce rejet rend impossible de demeurer dans le statu quo dans lequel notre pays s’est englué depuis trente ans.

Ces votes expriment une demande de protection et de respect du sentiment populaire que je crois partagée par les Français. Elle doit être entendue et comprise, sans conduire pour autant à des réponses de fermeture ou de repli.

C’est la condition pour les transformer non pas en rejet du présent mais en espoir de changement.

C’est l’enjeu des six prochains mois.