Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Stanislas Guerini : “La politique menée depuis trois ans a amélioré notre résilience collective”

29 mai 2020 - Dans un entretien au journal La Semaine, le Délégué général de LaREM indique que le monde d’après ne se construira pas à partir d’une page blanche mais d’un système que nous aurons réussi à maintenir debout.

“À la base d’En Marche, il y a l’idée du dépassement des clivages politiques. Le dépassement, ce n’est pas la restauration de courants de gauche ou de droite”, rappelle tout d’abord Stanislas Guerini dans les colonnes de l’hebdomadaire La Semaine.

Il est en effet essentiel de ne pas céder aux facilités qui ont conduit les partis traditionnels à leur perte, explique-t-il avant d’ajouter que les sensibilités diverses présentes au sein du Mouvement sont une force puisqu’elles ont permis des avancées significatives pour notre pays : réformer le monde du travail, baisser les impôts ou encore faire de la France le moteur de la transition écologique en Europe.

« Si notre pays a tenu ces dernières semaines, c’est aussi grâce aux réformes engagées depuis trois ans qui ont amélioré notre résilience collective. »
Stanislas Guerini, Délégué général de LaREM

Un bilan fidèle aux valeurs portées par la majorité depuis 2017 et qu’il faudra poursuivre pour “renforcer toujours plus la protection de nos concitoyens sans tourner le dos à la politique de compétitivité des entreprises”, réaffirme le Délégué général ce jeudi 28 mai, au micro de Radio Classique : “la politique menée depuis 3 ans porte ses fruits et nous a rendus plus robustes pour affronter la crise.”

Stanislas Guerini revient ensuite sur l’impact de la crise qui “appelle chacun à se réinventer” et détaille ses propositions issues des premiers travaux du programme Reconstruire Ensemble, porté par le Mouvement.

La priorité de la majorité sera tout d’abord de “sauver les emplois à tout prix”, Stanislas Guerini propose alors la création d’une prime à l’embauche pour les jeunes mais aussi l’exonération de charges toute signature d’un premier CDI pour favoriser la création d’emplois durables.

« Il faut tout faire pour que l’on n’ait pas une génération sacrifiée du Covid-19 alors même que l’on était en train de gagner la bataille du chômage. »
Stanislas Guerini, Délégué général de LaREM

Le Délégué général souhaite également “ne laisser aucun Français sur le bord de la route” et souhaite que l’on mette en place un “chèque déconfinement” pour venir en aide aux plus vulnérables ces prochains mois et leur permettre de se nourrir et de s’offrir des loisirs.

Dans le cadre du programme Reconstruire Ensemble, La République En Marche plaide pour une revalorisation significative de la rémunération du personnel soignant mais aussi pour des investissements publics essentiels pour notre avenir en commun, que ce soit dans l'hôpital, la culture, l’éducation ou l’environnement.

  • Lire l’intégralité de l’interview dans La Semaine : cliquez-ici