Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Vu des USA : “La France s'en est mieux sortie que d'autres dans la crise”

8 juin 2020 - Adam Nossiter, chef de bureau du ‘New York Times’ à Paris, revient sur la gestion de la crise du Covid-19 par l’exécutif français. Il souligne l’écart qui semble exister entre les résultats obtenus et la lecture qu’en font les Français. Eclairage.

“Macron Beat Back the Coronavirus. France Is Not Impressed.” [Macron a repoussé le coronavirus. Pas assez pour impressionner les Français] écrit Adam Nossiter, dans un article paru le 5 juin.

Le journaliste américain a donc décidé de se pencher sur cette spécificité française, qu’il résume ainsi : “The French expect much of their leaders, and almost always find them wanting. In fact, the better the results, the less willing, it seems, the French are to applaud their president.” [Les Français attendent beaucoup de leurs responsables politiques, il leur en faut presque toujours davantage. En fait, plus les résultats sont bons, moins les Français sont enclins à applaudir leur Président.]

Pour comprendre cette particularité, le journaliste a fait appel à Olivier Galland, sociologue au CNRS, qui souligne que “la défiance est un trait structurel de la société française, un trait stable et déjà ancien”. La preuve aujourd’hui : “Le déconfinement se passe plutôt bien. Mais les Français ne sont pas satisfaits. Je ne pense pas qu’ils ne seront jamais satisfaits”.

Frédéric Keck, anthropologue et expert en biosécurité, ajoute que le mécontentement des Français proviendrait d’une attente excessive de sécurité.

Autrement dit, les Français sont très attachés à leur État protecteur, au moins autant qu’à leurs libertés. Un constat partagé par le président de la République, qui a souligné dernièrement qu’en France, on peut jouir de sa liberté en ayant l’assurance que “l’Etat est fort, contrairement à d’autres pays où l’Etat laisse tomber ceux qui sont en difficultés”.

C’est à ce titre que de multiples mesures d’urgence ont été déployées au cours des derniers mois. Des mesures qui ont permis de maîtriser la propagation de l’épidémie, d’éviter des licenciements massifs, de soutenir les revenus des plus précaires, de renforcer l’aide alimentaire...

  • Retrouvez toutes les mesures prises pour faire face à la crise : cliquez ici

Aujourd’hui, ce sont grâce à ces mesures que des analystes venus de l’étranger, à l’image d’Adam Nossiter, peuvent conclure que “la France s’en est mieux sortie que beaucoup d’autres dans la crise, surtout par comparaison avec les Etats-Unis, l’Italie, l’Espagne ou encore le Royaume-Uni”.