Retrouvez cet article sur en-marche.fr

On l'a dit, on le fait : créer des listes européennes pour remplacer les 73 eurodéputés britanniques

9 février 2018 - Le candidat Emmanuel Macron s'y était engagé, il l'a fait !

Emmanuel Macron s’était positionné en faveur des listes transnationales à l’occasion de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, qui laissera 73 sièges d’eurodéputés vacants.

Chaque citoyen aurait deux bulletins à glisser dans l’urne, un pour une liste nationale et un autre pour une liste paneuropéenne. Lors de son discours de la Sorbonne, le président de la République a défendu la constitution de telles listes afin de construire un “espace démocratique inachevé” permettant aux Européens de voter pour un “projet cohérent et commun”.

Le 7 février 2018, le Parlement européen a rejeté la création de listes transnationales pour les élections européennes de 2019. Le projet n’est néanmoins pas enterré et demeure soutenu par LaREM et le Gouvernement français.



✅ On l'a dit, on le fait !