Retrouvez cet article sur en-marche.fr

On l'a dit, on le fait : créer une plateforme (Parcoursup) pour améliorer l'orientation des lycéens

19 janvier 2018 - Le candidat Emmanuel Macron s'y était engagé, il l'a fait !

La plateforme APB (Admission Post-Bac) a laissé, à l’été 2017, plus de 6 000 bacheliers sans perspectives d’études satisfaisantes. Tragique pour les étudiants concernés, cet épisode a démontré les limites de l’algorithme APB, incapable de traiter toutes les demandes d’affectations à des formations de l’enseignement supérieur. Ce résultat était d’autant plus inacceptable que le tirage au sort avait été introduit pour pallier les difficultés du système, trahissant ainsi la promesse méritocratique de l’école.

Afin d’éviter les traitements aléatoires des candidatures et de ne plus bloquer les capacités d’accueil de l’Université, la plateforme Parcoursup a donc été créée et mise en ligne dès janvier 2018 pour tous les étudiants de Terminale.

Ce nouvel outil permet d’apporter aux étudiants une information de plus grande qualité sur les formations et de déposer dix voeux, sans les hiérarchiser. Parcoursup accompagne les élèves tout au long de la procédure d’orientation. Et comme le rappelle la loi, tous les élèves sont assurés d’obtenir une place à l’université.

Parcoursup s’inscrit dans le plan du Gouvernement dont l’objectif est de supprimer le tirage au sort dans les filières les plus demandées et de réduire l’échec en première année à l’Université.





✅ On l'a dit, on le fait !