Retrouvez cet article sur en-marche.fr

On l'a dit, on le fait : donner la priorité à l'école primaire

9 août 2017 - Le candidat Emmanuel Macron s'y était engagé, il l'a fait !

Aujourd’hui, un enfant sur cinq arrive en classe de 6e sans maîtriser les savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter et respecter autrui). Cela a un impact considérable sur la réussite des élèves et contribue à creuser les inégalités dans notre pays

Dès la rentrée 2017, le gouvernement a décidé de donner la priorité àl’école primaire afin de s’assurer que chaque élève élèves maîtrise tous ces savoirs avant son entrée au collège. Il en va de leur réussite et de l’avenir de notre pays.

La réforme de l’école primaire vise également à donner plus à ceux qui ont moins, en agissant à l’origine des inégalités sociales. Le nombre d’élèves a été divisé par 2 dans toutes les classes de CP en REP+ (réseau d’éducation prioritaire renforcée), soit une moyenne de 12 élèves par classe désormais. Aux rentrées 2018 et 2019, ce dédoublement des classes concernera l’ensemble des de CP et CE1 en REP et REP+.

Ces mesures permettront de rebâtir l’École de la confiance, dans un esprit de liberté et d’autonomie.



✅ On l'a dit, on le fait !

Pour en savoir plus : http://www.gouvernement.fr/12-changements-pour-batir-l-ecole-de-la-confiance