Retrouvez cet article sur en-marche.fr

On l'a dit, on le fait : la lutte antiterroriste, une priorité de l'agenda diplomatique français !

29 août 2017 - Le candidat Emmanuel Macron s'y était engagé, il l'a fait !

Pour répondre à la menace terroriste, nos stratégies doivent changer d’échelle. Amplifier la stratégie de la France à l’extérieur faisait partie des réponses concrètes portées par Emmanuel Macron durant la campagne pour lutter contre le terrorisme.

Dès le mois d’août 2017, le chef de l’Etat a fait de la lutte anti-terroriste une priorité de l’agenda diplomatique de la France. Il a ainsi assigné deux axes majeurs à la diplomatie française. Le premier axe est la sécurité. Pour renforcer le rôle des Nations Unies, le Gouvernement français a pris l’initiative de constituer un groupe international de contact associant les principaux acteurs engagés en Syrie. L'assèchement des financements du terrorisme, la reconstruction de la stabilité en Syrie et l’anéantissement des terroristes seront des objectifs communs.
Le second axe majeur est l’indépendance. La diplomatie française sera pleinement mobile et autonome dans ses actions pour maintenir des liens exigeants mais également construire des alliances de circonstances. L’objectif sera de gagner en efficacité.

C’est grâce à cette mobilisation et cette coordination au plus haut niveau qu’il sera possible d’éradiquer la menace terroriste.