Retrouvez cet article sur en-marche.fr

On l'a dit, on le fait : organiser des états généraux de l’alimentation

21 décembre 2017 - Le candidat Emmanuel Macron s'y était engagé, il l'a fait !

Aujourd’hui, 57% des Français déclarent s’inquiéter de la qualité des produits qu’ils consomment et 30% des agriculteurs vivent avec environ 350 euros par mois. Agir est un impératif ! Nous devons donc permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail et répondre aux demandes des Français qui aimeraient manger des produits de qualité, bons pour leur santé.

Les “États généraux de l’alimentation”, lancés en juillet 2017, ont permis d’installer un dialogue entre tous les acteurs du secteur : agriculteurs, industriels, commerces, grande distribution, élus, experts, associations des consommateurs et représentants de la société civile.

Une vingtaine de mesures concrètes insérées dans une loi vont permettre de transposer les conclusions de ces états généraux. Ces mesures permettront aux producteurs d’être payés au juste prix, de redonner du sens au prix affiché et d’orienter notre alimentation vers un modèle plus sain, durable et sûr.

L’agriculture et l’alimentation touchent à la vie de tous les Français et sont donc une priorité !



✅ On l'a dit, on le fait !