Retrouvez cet article sur en-marche.fr

On l'a dit, on le fait : renforcer le poids des salariés dans le dialogue social

8 septembre 2017 - Le candidat Emmanuel Macron s'y était engagé, il l'a fait !

Transformer le droit du travail pour qu’il réponde mieux aux attentes des salariés était un objectif inscrit dans le programme présidentiel d’Emmanuel Macron.

Le renforcement du dialogue social par ordonnances a été présenté par le Gouvernement le 31 août 2017. Il crée les conditions d’un dialogue social à la fois simple et apaisé entre les salariés et l’employeur.

Tout d’abord, de nouveaux champs de négociation s’ouvrent à l’entreprise. Salariés et employeur peuvent s’accorder ensemble sur l’agenda social et l’organisation du travail. Le poids des salariés est renforcé : les représentants du personnel seront désormais réunis au sein d’un conseil d’entreprise unique. Le renforcement du dialogue social passe ensuite par de nouvelles libertés et de nouvelles sécurités pour les salariés : un droit au télétravail, des indemnités légales de licenciement augmentées de 25%, des protections renforcées en cas de litige avec l’employeur, enfin un droit individuel à la formation, financé par l’employeur, en plus du droit au chômage dans le cas du refus par le salarié d’un accord majoritaire.

Le renforcement du dialogue social veut répondre aux aspirations et aux besoins des salariés. C’est un véritable projet de transformation sociale !


✅ On l'a dit, on le fait !