Retrouvez cet article sur en-marche.fr

On l'a dit, on le fait : replacer la France au centre de la lutte pour le climat

25 septembre 2017 - Le candidat Emmanuel Macron s'y était engagé, il l'a fait !

Le réchauffement climatique est une menace pressante dont il est urgent de s’emparer. Face la décision des États-Unis de se retirer de l’Accord de Paris, la France s’est placée à l’avant-garde de la lutte pour le climat.

En juillet 2017, Emmanuel Macron a ainsi annoncé un plan climat ambitieux. Ce plan comporte une série de mesures visant notamment à renforcer la mobilisation internationale sur la diplomatie climatique et à en finir avec les énergies fossiles. La France s’est fixé l’objectif de s’imposer comme le n°1 de l’économie verte, misant sur l’Accord de Paris pour être un pôle d’attractivité et d’innovation.

Le président Macron a par ailleurs lancé un appel à la mobilisation des chercheurs, des entrepreneurs et des ingénieurs américains afin de “Make our planet great again” à la suite de la décision du président Trump de se retirer de l’Accord de Paris.

Le président de la République et le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot ont également multiplié les rencontres au niveau international pour mobiliser et associer les acteurs mondiaux à ce combat sur l’urgence climatique.

La France a également organisé le 12 décembre 2017, deux ans jour pour jour après l’adoption de l’Accord de Paris, le One Planet Summit, un sommet sur le financement public et privé de la lutte contre le réchauffement climatique réunissant une soixantaine de chefs d’États et aboutissant à une série d’engagements.


✅ On l'a dit, on le fait !